Encore un cinéaste dans la ligne de mire de la république islamique

Noces éphémères, de Reza Serkanian

Loin d’être un réquisitoire véhément contre la république islamique, « Noces éphémères » interroge avec une infinie délicatesse le rapport entre aspirations individuelles et contraintes sociales dans l’Iran contemporain.

Dès les premières minutes de Noces éphémères, on devine que le long-métrage de Reza Serkanian n’appartiendra pas au même courant qu’Une séparation d’Asghar Farhadi ou Au revoir de Mouhammar Rasoulof, qui abordaient de manière frontale le thème de l’émigration. Parler d’« évasion » semblerait d’ailleurs plus approprié, tant les personnages féminins de Farhadi et de Rasoulof désiraient fuir l’Iran, envers et contre tout.

Chez Reza Serkanian, tout est suggéré, mais rien n’est jamais dit. Le film s’ouvre, tout en douceur, sur la cour d’une maison où doit se réunir prochainement une famille modeste et provinciale. Grand-père, petits-enfants, oncles, tantes et cousins, toutes les générations vont se rassembler pour célébrer la circoncision des deux fils d’Aziz. Petit à petit, Reza Serkanian se rapproche des protagonistes, dévoile leur visage – celui de Maryam n’apparaît qu’après plusieurs minutes – et leur histoire. Maryam a perdu son mari il y a déjà plusieurs années. Son beau-frère, le séduisant et fougueux Kazem, est promis à une cousine et attend la cérémonie avec une impatience grandissante. Et puis il y a le grand-père, Hadji, un mollah aussi vieux que les murs de la maison qui l’abritent. Lorsque le patriarche pousse son dernier soupir, les jouissances familiales laissent place au deuil : Aziz, Maryam et Kazem partent pour la ville afin d’enterrer le grand-père conformément à ses dernières volontés.

Lire la suite de l’article sur iletaitunefoislecinema.com

Camille P.

Publicités
Cet article a été publié dans Cinéma. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s