L’Irlandais

Curieuse balade irlandaise, le premier long-métrage de John Michael McDonagh mêle humour noir et mélancolie avec une certaine habileté.

Pas la peine de connaïtre le lien de parenté entre John Michael et Martin McDonagh pour remarquer que leurs deux premiers long-métrages, L’Irlandais et Bons Baisers de Bruges, se ressemblent étrangement. A quoi cela tient-il ? A leur dimension atemporelle et hors-du-commun ? A leur obsession pour la drogue et la prostitution ? Au couple de personnages antagonistes qu’ils mettent en scène ? Une chose est sûre, L’Irlandais, tout comme Bons Baisers de Bruges, est un film à nul autre pareil.

Dans un petit village de la côte irlandaise, le sergent Gerry Boyle (Brendan Gleeson) partage ses journées entre la Guinness, sa mère malade, la poésie et les prostituées. Flic solitaire et flegmatique, il se contente de faire régner la loi dans le pub local, sans se préoccuper de son emploi du temps désespérément vide. Malheureusement pour lui, une bande de trafiquants de cocaïne décide de s’installer dans la région, et Boyle doit désormais se coltiner l’agent du FBI Wendell Everett, envoyé sur place pour mener une vaste opération anti-drogue.

C’est au coeur d’un site étrange et rarement vu au cinéma, le Connemara, que se déroule cette improbable enquête policière. Tout comme son frère Martin, qui avait été séduit par l’atmosphère gothique de Bruges, John Michael McDonagh privilégie un décor atypique, d’une grande richesse esthétique. L’Irlandais est une œuvre décalée, à l’opposé des grandes productions actuelles. Costumes bariolés, personnages loufoques et paysages grandioses confèrent à ce long-métrage un petit côté « hors-du-temps » et une touche de poésie. Le réalisateur prend aussi plaisir à jongler avec les références et à transposer les codes du western dans la bourgade irlandaise : au cœur de ce nouveau Far West, bandits sans foi ni loi et justiciers incorruptibles s’affrontent dans des duels sans merci.

Lire la suite sur iletaitunefoislecinema.com

Camille P.

Publicités
Cet article a été publié dans Cinéma. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s