Goodbye Mister Christie

De Phil Mulloy

Une esthétique épurée, un propos piquant et férocement drôle, le premier long-métrage d’animation réalisé par Phil Mulloy est une réussite.

« Dans ce monde sans Dieu, pourquoi ne pas se servir ? ». Phil Mulloy, cinéaste britannique déjanté, a acquis une petite renommée grâce à ses courts-métrages au propos trash et mordant.

Le réalisateur n’a pourtant jamais dépassé le degré zéro de l’animation. Sur un arrière-plan coloré, des silhouettes noires, de face ou de profil, ouvrent et ferment leurs petites bouches blanches dont s’échappe un flot de paroles subversives. Seules leurs voix, plus ou moins électroniques, plus ou moins genrées, permettent de singulariser ces figures minimalistes. Une telle simplicité esthétique paraît aberrante à l’heure où le Chat Potté enchaîne les cascades en trois dimensions sur les écrans de cinéma. Quel est donc le secret de Phil Mulloy ? Comment expliquer que les spectateurs, d’abord déstabilisés par des techniques d’animation rudimentaires, se laissent finalement charmer par son univers insolite ? Une réponse s’impose : Goodbye Mister Christie (tout comme la série Les Christies, réalisée en 2006) est un pur concentré d’humour noir, étrange mais ravageur.

Lire la suite sur iletaitunefoislecinema.com

Camille P.

Publicités
Cet article a été publié dans Cinéma. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s