Le Pacte

De Roger Donaldson

Une société secrète, un mari désespéré, un pacte avec le diable… et un thriller qui tombe à plat.

Aller voir un film avec Nicolas Cage, c’est un petit peu comme jouer à la roulette russe : une fois sur deux, ça finit très mal. Le Pacte fait partie des œuvres que l’on préfèrerait rayer de sa filmographie, tout comme Le Dernier des Templiers ou L’Apprenti Sorcier (pour ne citer que ses plus récentes erreurs artistiques).

Mais quel est donc ce « pacte » auquel fait référence le titre français de Seeking Justice ? Il s’agit, vous l’aurez deviné, d’un pacte avec le diable… ou presque. Lorsque sa femme se fait violemment agresser, Will Gerard (Nicolas Cage) est contacté par une mystérieuse organisation dont l’unique but est de débarasser la planète des criminels et des assassins. Car dans le monde où vit Gerard, les juges sont inefficaces et les policiers complètement incompétents. Le chef de cette fameuse organisation, un type suspect prénommé Simon, lui propose donc un marché : régler son compte au scélérat qui a osé poser la main sur sa femme, en échange d’un petit service…

Lire la suite sur iletaitunefoislecinema.com

Camille P.

Publicités
Cet article a été publié dans Cinéma. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s