Une Nuit

De Philippe Lefebvre

Grand amateur de polars, Philippe Lefebvre filme la ville lumière avant qu’elle ne s’éveille…

Un flic solitaire et taciturne avance d’un pas ferme dans les rues de Paris. Il fait nuit, les lumières des phares et des néons se reflètent sur le trottoir humide. Simon Weiss (Roschdy Zem, sourcils froncés et regard perçant), commandant à la Brigade Mondaine, débute sa tournée des établissements nocturnes : boîtes de nuit, bistrots lugubres, bars à putes… Déambulant d’un quartier de Paris à l’autre, il rétablit l’ordre, boit un verre, fume cigarette sur cigarette, mène ses petites enquêtes, se laisse glisser un billet dans la poche au passage. Une ronde frénétique qui ne se termine qu’au lever du soleil.

Suivre pendant une nuit entière un policier en charge des « cabarets » à la Brigade Mondaine… Idée audacieuse ou suicidaire ? Toutes les séries policières qui encombrent nos écrans de télévision, condensés indigestes de course-poursuites, d’interrogatoires, de crimes louches et d’enquêtes menées tambour battant, prouvent combien le sujet est délicat à aborder. On pensait s’endormir au bout de quelques minutes, mais Une Nuit parvient à nous tenir éveillés : un petit exploit qui mérite tout de même d’être salué.

Lire la suite sur iletaitunefoislecinema.com

Camille P.

Publicités
Cet article a été publié dans Cinéma. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s