Le Lorax

Un film aussi bourratif et fade que les marshmallows dont raffolent ses personnages.

L’époque où Tintin profitait d’un safari au Congo pour massacrer les antilopes et exterminer les chimpanzés est bel et bien révolue. Aujourd’hui, les films d’animation tâchent d’enseigner à nos bambins la nécessité de protéger la planète et les créatures qui la peuplent : si les contes écolos et poétiques de Miyazaki illustrent merveilleusement cette tendance, nous pourrions aussi citer les plus récents WALL-E et L’Ours montagne. Difficile de critiquer cette démarche ô combien altruiste, à moins que les œuvres en question ne se transforment en guimauves aussi fades que naïves.

C’est malheureusement ce que l’on peut reprocher au Lorax, fabulette imaginée par l’écrivain américain Theodor Seuss Geisel, mieux connu sous le nom de Dr. Seuss (The Grinch). Dans une ville futuriste où la végétation est artificielle et l’oxygène stocké dans des bouteilles plastiques, un gamin aventureux décide de partir à la recherche d’un véritable arbre – les truffula trees poussent dans la terre mais ressemblent plutôt à des barbes à papa – pour séduire sa dulcinée. Il découvre alors que les forêts ont été réduites en cendres par un entrepreneur cupide, prêt à toutes les folies pour récolter leurs précieuses feuilles.

En réalisant Despicable me, Chris Renaud avait donné vie à l’un des méchants les plus sournois et les plus amusants qu’ait jamais compté le monde de l’animation. Avec ses épaules voutées, son accent russe à couper au couteau et son nez de corbeau, Gru était aussi antipathique et misanthrope que les héros du Lorax sont lisses et mièvres. Leurs bouilles dodues et leurs petits yeux ronds (qui ne contribuent pas à nous les rendre sympathiques, avouons-le) sont à l’image de l’univers qui les entoure : simplet, coloré et artificiel.

Lire la suite sur Il était une fois le cinéma

Camille P.

Advertisements
Cet article a été publié dans Cinéma. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s